Le numéro masqué : anonyme et illégal

Beaucoup de démarcheurs si ce n’est pas la large majorité masquent leur numéro de téléphone.

Initialement, ils n'affichait pas leur numéro de téléphone.

Plus récemment, ils affichent un faux numéro, un numéro non-attribué ou non pas le numéro du professionel pour le compte duquel l'appel est effectué.

Ça pose de plusieurs problèmes :

  • La légalité :

« Lorsqu'un professionnel contacte un consommateur par téléphone dans les conditions mentionnées à l'article L. 121-20, l'utilisation d'un numéro masqué est interdite.

Le numéro affiché avant l'établissement de l'appel en application du premier alinéa du présent article est affecté au professionnel pour le compte duquel l'appel est effectué.

… »

Code de la consommation, article L121-34-2

  • Vous ne pouvez pas identifier l’appelant.
  • Vous ne pouvez pas rappeler la société démarcheuse.
  • Avec un faux numéro, il devient plus difficile de déterminer si l’appel est privé ou un démarchage et le cas échéant ne pas décrocher. Aussi, certains services souvent payants des opérateurs de bloquer les appels masqués ne fonctionnent plus.

Encore plus récemment pour contourner la loi mais toujours pour masquer leur identité, les démarcheurs ont fait évoluer leur strategie sur leur numéro de téléphone. Parfois le numéro affiché mène à un répondeur ou un automate d'appel, et parfois c'est un numéro surtaxé qui génère des coûts supplémentaires.

 

appel_masqué